CHAPE ANHYDRITE

Qu'est-ce qu'une Chape Anhydrite ? 

 

Préparée industriellement dans une centrale de production et livrée prête à l’emploi ; la chape anhydrite est composée de sulfate de calcium anhydrite (CaSO4) vibrée ou non avec addition d’activateur et/ou d’agent de fixation. Produit très fluide, elle est utilisée pour le revêtement des sols. Autonivelante et autolissante, elle peut être appliquée à l’intérieur de tous les bâtiments résidentiels ou non : maisons individuelles, résidences collectives, bâtiments administratifs, sols techniques, galeries marchandes, hôpitaux, écoles, salles de sport, hôtels..., pour des ajustements de supports ou des couvertures de parquets chauffants en prélude à des couches supérieures, soit de carrelage, soit de sol souple.

Une solution aux problèmes de revêtement de sol

La chape anhydrite s’emploie dans les travaux de rénovation ou pour une nouvelle construction sur des supports comme les planchers en béton, les dallages sur terre-plein, d’anciens revêtements non dégradables tels que le carrelage... Elle est idéale pour la rénovation, la réhabilitation de planchers, la fabrication des planchers chauffants eau chaude basse température et/ou rafraîchissants, la construction de chapiteaux flottants sur isolant thermique et/ou acoustique, des revêtements de grande superficie...

Une affaire de professionnels

L’installation d’une chape anhydrite est une tâche assez délicate, il est conseillé de faire appel à un applicateur agréé qui est un professionnel expérimenté ayant reçu une formation spécifique pour la réussir. Le recours à ce dernier s’impose, d’abord, du fait du nombre important de chapes qui ne répondent pas toutes aux mêmes besoins ; ensuite pour répondre efficacement aux exigences multiples en terme de confort, de sécurité et d’esthétique ; enfin pour bénéficier d’une garantie en cas d’une défaillance par rapport au système de chauffage au sol.

Un produit aux nombreux avantages

Produit non inflammable et soumis au marquage CE, la chape anhydrite est économique et appropriée pour le long terme, car elle permet de réaliser des sols parfaitement aplanis, accessibles et disponibles rapidement (48 h après coulage). Sa fluidité permet une haute précision dans le travail et offre un enrobage parfait des tuyaux et des résistances de chauffage par le sol. Sa faible épaisseur offre moins d’inertie et une meilleure régulation, elle est deux fois plus légère qu’une chape classique. Elle offre des performances mécaniques exceptionnelles et garanties : une résistance mécanique élevée à la compression comme à la traction. Cela permet de travailler en faible épaisseur (3 à 7 cm) et minimise ainsi la charge sur le plancher. Elle présente des performances acoustiques et thermiques très élevées. Elle permet une mise en charge totale plus rapide (7 jours au lieu de 21 pour la chape traditionnelle). Elle préserve l’esthétique des revêtements de sol, car on n’a besoin de joint de fractionnement que tous les 300 m², et elle conduisent à un meilleur rendement des sols chauffants.

La chape anhydrite et son installation

L’installation de la chape anhydrite est facile et rapide. Mise en place à la pompe, elle permet la suppression des grillages soudés antifissuration. Pour mettre en place la chape anhydrite, il faut d’abord procéder à la préparation du support qui va la recevoir : pose de la couche de désolidarisation si nécessaire, des protections périphériques, réglage du niveau au laser si possible. Ensuite, il faut réaliser le coulage qui passe par la réception préalable puis le contrôle du mortier pour une mise à niveau en vue de l’égalisation de la surface. Enfin, il faut procéder à la finition de la surface ; cette finition consiste à éliminer la pellicule de surface.